http://affinitiz.com
Pour les MARQUES
http://affinitiz.pro
Pour les TPE/PME
http://affinitiz.net
Pour les PARTICULIERS

Le mag Facebook

De qui (ou de quoi) va-t-on parler sur Facebook?

De qui (quoi) va-t-on parler ? L’entreprise ? La marque ? Un produit phare ? Un événement ? Une action caritative ?

 

L’une des premières questions que se pose l’apprenti marketeur social est de savoir quelle sera l’identité de sa page Facebook.


Dans certains cas, la question est facile : si vous avez une petite entreprise, c’est en général elle qui sera mise en avant et sera l’identité de votre page. Si vous avez une marque produit à forte notoriété (Coca Cola, Adidas, Nutella, etc.), l’identité de votre page est également toute trouvée !

Par contre, il y a de nombreux cas dans lesquels cette question se pose et n’est pas toujours aisée à régler.


Par exemple, si l’on prend une multinationale multi marques comme Nestlé ou Procter & Gamble, quel est le bon choix ? La marque « chapeau » a-t-elle sa place sur Facebook ? Si oui, quelle place ? Est-il préférable de créer des pages correspondant à des marques produit renommées (Nespresso, Nesquick, Gilette, Pampers, etc.) ?


Si l’on est une marque avec une faible composante affective (banque, assurance, etc.), n’est-il pas plus intéressant de baser sa présence Facebook sur une initiative caritative (fondation, soutien associatif) portée par l’entreprise ? Ou un sport sponsorisé par la marque ? La question n’est pas facile. Par exemple, Groupama n’a pas de présence officielle sur Facebook mais a une page pour sa fondation contre les maladies rares et une pour son trimaran skippé par Franck Cammas.


Une chose est certaine par contre, comme nous l’avons vu précédemment, votre présence sur Facebook ne pourra pas (et ne devra pas) être temporaire et ponctuelle. Elle ne pourra être que pérenne. Pour cette raison, une page Facebook ne devra jamais être celle d’un événement qui, par essence, est ponctuel. Un événement intéressant pourra très bien être mis en avant et exploité dans le cadre d’une page existante, mais jamais être l’objet d’une page en tant que telle.


Pensez à votre audience avant de penser à vous


Depuis la nuit des temps du marketing, la question que tous les professionnels se posent est « comment vais-je faire entendre ma bonne parole à mes (futurs) clients ». En d’autres termes, comment vendre plus et mieux mes produits et services et comment placer ces derniers plus efficacement devant les yeux (ébahis ? ;-) de mes prospects.


La mauvaise nouvelle est qu’il va vous falloir oublier toutes ces mauvaises habitudes acquises après de longues années de pratique de votre métier. A l’ère des media sociaux et de Facebook, la question à se poser a radicalement changé. Elle se pose désormais en ces termes : « comment puis-je apporter quelques chose à mes clients et prospects, comment puis-je les aider, comment puis-je avoir un impact positif dans leur vie ».


Ce changement peut paraître radical, cependant, il ne l’est pas vraiment. Il s’agît en effet désormais de penser aux besoins et attentes de vos clients et prospects avant de penser aux vôtres.


Concrètement, si vous vendez des produits laitiers et que vous utilisez Facebook pour vanter les mérites de vos yaourts, l’euro remboursé pour chaque pack de 24 ou encore leur goût amélioré avec plus de fruits, vos efforts ne vous mènerons nulle part. Dans ce cas précis, quelles peuvent être les attentes de vos clients : manger sainement ? Renforcer leurs os avec un bon apport en calcium ? Faciliter leur digestion ? Quels qu’ils soient, votre présence Facebook, votre ligne éditoriale et l’expérience proposée devront être centrés sur les réponses que vous pouvez apporter à ces besoins, pas autour de vos bons de réduction.


Toujours concernant votre audience, il est souvent recommandé de ne pas chercher à toucher toutes vos audiences. La plupart des marques ont des audiences très hétérogènes (jeunes, vieux, hommes, femmes, etc.). Il est souvent plus facile de cibler l’une d’entre-elles (en général la plus stratégique pour vous) et de concentrer vos efforts en articulant votre stratégie autour d’elle. Le consensus mou qui convient à tout le monde mais ne plaît à personne est rarement une stratégie payante.

 

Le sujet du marketing Facebook vous intéresse ? Téléchargez nos guides pratiques du marketing sur Facebook